Politique de confidentialité

Politique de confidentialité

Vos informations resterons confidentiels conformément aux règlements et lois en vigueur.

Application loi 78-17 ( janvier 1978) relative aux fichiers et aux libertés sur informatique, les informations recueillies seront transmises à nos partenaires commerciaux et pourrons faire l'objet de modification

Les informations ne seront exploitées qu´à des fins de traitement de votre demande et resteront strictement confidentielles. En application de la loi Informatique et Libertés du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Vous pouvez exercer ce droit en nous contactant

En application des dispositions de la loi n°78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, les informations recueillies dans la fiche de renseignement ne seront utilisées et ne feront l'objet de communication extérieure que pour satisfaire aux obligations légales et réglementaires. Elles pourront donner lieu de la part du client à l'exercice des droits d'accès et de rectification prévus par la loi. En qualité d'entreprise d'investissement, nous nous engageons par ailleurs à respecter son obligation de confidentialité conformément aux lois et règlements en vigueur relatifs au secret professionnel.
Loi Murcef : Code de la Consommation L 321-2: " Aucun versement, de quelque nature que ce soit, ne peut être exigé d'un particulier, avant l'obtention d'un ou plusieurs prêts d'argents "

En application des dispositions de la loi du 6 janvier 1978 modifiée, relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, Je vous informe que les réponses aux questions suivies d'un astérisque ou en gras sont obligatoires pour le traitement de votre demande, les autres étant facultatives. Ces informations sont destinées à Nos courtiers, responsable du traitement, à des fins de gestion de votre demande, dossier et de prospection commerciale.

Le statut du courtier de banque est régi par le code Monétaire et Financier et l’article L 321 – 2 du code de la Consommation